MATCH DE LA PEUR POUR L'EQUIPE PREMIERE :

26 mars 2014 - 22:10

MATCH DE LA PEUR POUR L'EQUIPE PREMIERE :

 

 Ce dimanche les jaunes et noirs se déplacent sur la pelouse de la réserve de Bénévent qui occupe la dernière place du classement juste derrière l'ESEB.

  Dès le début du match, on sent deux équipes fébriles qui manquent de confiance. Le jeu est haché par une multitudes de petites fautes chacune contestées par les 22 acteurs. Il faut attendre une bonnes vingtaines de minutes pour voir l'ouverture du score. Sur un ballon perdu dans leur surface de réparation les coéquipiers de Sébastien Guibert vont s'incliner une première fois (1-0 pour Bénévent). Malgré ce fait de jeu, la réaction des esebistes et plutôt bonne. Fabien Ferrera gagne un bon coup franc à 25 mètres des buts adverses. Mickaël Antonio très abile dans cet exercice se charge de le frapper. Son tir magnifique laisse le gardien adverse sans réaction qui ne peut que constater les dégats (1-1). Quelques minutes avant la pause sur un nouveau coup franc, les visiteurs doublent la mise. Fabien Ferrera placé à la récupération à la sortie de la surface hérite du ballon. Sa frappe en première intention est splendide et termine sa course sous la barre. (1-2 pour l'ESEB).

 La deuxième période reprend et sur l'engagement Antony Escudéro se présente seul face au gardien. Le buteur de l'ESEB choisit de lober le gardien. Malheureusement sa balle piquée termine juste à coté du poteau. AU bout d'un bon quart d'heure de jeu, les locaux qui ont su laisser passer l'orage vont revenir au score sur un long coup franc (2-2). Sur la remise en jeu vexé de cette égalisation, les joueurs du capitaine du jour Rémi Monteil reprennent l'avantage. Ce dernier bénificie de plusieurs contres et sert Mickaël Antonio à l'entrée de la surface. Le missile du numéro 10 se place dans la lucarne du gardien adverse (2-3 pour l'ESEB). Le dernier quart d'heure va être catastrophique pour les joueurs de Sébastien Guibert. Fébrile physiquement et surtout mentalement, les visiteurs reculent et concèdent des coups de pieds arrêter. Sur deux coups franc et un corner les jaunes et noirs s'inclinent trois fois en 15 minutes. Le score finit à 5 buts 3 pour Bénévent.

 En plus de la défaite, le scénario de ce match fait mal au moral. Il faut que les joueurs se ressoudent en cette fin de saison.

Commentaires

Aucun événement