L'EQUIPE PREMIERE N'A PAS PU EVITER LA DEFAITE :

11 octobre 2013 - 09:14

L'EQUIPE PREMIERE N'A PAS PU EVITER LA DEFAITE :

Ce dimanche, les joueurs de Sebastien Guibert se déplaçaient à St Fiel un prétendant à la montée. Dans le but de contenir aux mieux l'équipe adverse, le coach décide d'évoluer dans un nouveau système en 3-5-2.

En première mi-temps, les jaunes et noirs adhèrent parfaitement aux consignes de leur entraîneur ; ce qui leur permet de maîtriser assez facilement les attaques adverses. C'est même eux qui vont se créer la plus belle occasion de la première période. Le duo d'attaque : Marien Barse-Mickael Antonio combine au milieu de terrain. Ce dernier lance parfaitement Rémi Monteil en profondeur. Malheureusement, la frappe du milieu de terrain s'envole au-dessus du but. L'ESEB va bien terminer cette mi-temps notamment grâce à leur solide défense emmenée par un très bon Kévin Lebourg dans les buts. L'arbitre siffle donc la pause sur le score de 0-0.

Les esebistes reprennent le match avec un petit moins d'agressivité. Cela permet aux joueurs de St Fiel de s'installer dans leur camp. Et suite à un cafouillage, les verts et blancs vont rapidement ouvrir le score. Sur un ballon en profondeur, Fabien Ferreira à la lutte avec son attaquant dans sa surface veut protéger son ballon jusqu'en sortie de but. Malheureusement, la course de la balle est freinée par la pelouse et l’ailier de St Fiel peut adresser un centre en retrait. Suite à plusieurs erreurs, la balle revient dans les pieds du solide numéro 11 dans les 6 mètres. La frappe puissante de l'attaquant ne laisse aucune chance au pauvre Kévin Lebourg (0-1 pour St Fiel). La suite se cantonne à une grosse bataille au milieu de terrain obligeant l'arbitre à souvent intervenir. Le jeu est haché et les joueurs de Sébastien Guibert n'arrivent pas à élever leur niveau de jeu pour revenir au score. Et au bout d'une trentaine de minutes, sur une nouvelle balle en profondeur, l'attaquant de St Fiel crochète Kévin Lebourg. Ce dernier accroche la jambe de son adversaire et l’arbitre indique le point de penalty. Le numéro 4 se charge de le transformer (0-2). Le score ne bouge plus jusqu'à la fin du match malgré les nombreux coups de pieds arrêtés obtenus par les jaunes et noirs dans le dernier quart d'heure.

La bonne première mi-temps des joueurs de l'ESEB, leur a montré qu'ils étaient capables de rivaliser avec un prétendant à la montée. Il faudra maintenant faire preuve de beaucoup plus d'efficacité pour espérer mieux.....

Commentaires

Aucun événement